Comment enrayer "l'épidémie" des cancers du sein et des récidives par Bérengère Arnal

Comment enrayer

Titre de livre: Comment enrayer "l'épidémie" des cancers du sein et des récidives

Éditeur: Editions du Rocher

ISBN: 2268075435

Auteur: Bérengère Arnal


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Bérengère Arnal avec Comment enrayer "l'épidémie" des cancers du sein et des récidives

Livres connexes

Avec 53 000 nouveaux cas en France attendus en 2010 et 1,4 million dans le monde, le cancer du sein est devenu le fléau, surtout dans le monde occidental, chez des femmes de plus en plus jeunes. C'est pourtant une épidémie évitable, ce livre le démontre. Un chirurgien cancérologue et une gynécologue phytothérapeute répondent aux questions que l'on se pose à propos de cette maladie éprouvante. Comment dépister, comment prévenir, comment guérir ? Comment éviter les récidives ou l'apparition de la maladie dans l'autre sein ? Quel pronostic ? Voici la réponse à des inquiétudes légitimes : pourquoi suis-je atteinte ? Quelles sont donc les causes réelles ? La place de la génétique, du choc psychologique, des hormones artificielles de la pilule ou des traitements de la ménopause, mais aussi d'une mauvaise alimentation, du tabac, de la pollution et des pesticides... Il est essentiel que les femmes comprennent la construction du sein à la puberté et ces facteurs de croissance que sont les hormones naturelles fabriquées par les ovaires qui les protègent. Face à toutes les hormones prescrites à la puberté, la pilule donnée aux adolescentes, le stérilet hormonal, le THS ou THM, le Professeur H Joyeux et le Docteur B Arnal s'engagent sans langue de bois. Ils osent écrire ce que beaucoup de médecins pensent tout bas. Ils ne se laissent pas abuser par la toute puissance des laboratoires pharmaceutiques, ceux qui participent aux causes et ceux qui proposent des traitements parfois excessifs. Savoir et mettre en pratique des conseils très écologiques, c'est la première étape de la prévention et du dépistage précoce. Si les femmes sont bien informées, elles suivront ces conseils. On verra alors ce fléau enfin enrayé.